Anne Ancelin Schützenberger

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Psychogénéalogie Clinique

La psychogénéalogie a été créée en France à L'université de Nice par Anne Ancelin Schützenberger qui a développé ce concept dans "Aïe mes aïeux". (1993, 15eme édition élargie 2005). Ce thème a été réexpliqué en 2007 dans "Psychogénéalogie. Guérir les blessures familiales et se retrouver soi", Paris, Payot, 24 octobre 2007.
C'est un mot dont le public s'est emparé depuis et qui recouvre des pratiques très diversifiées sans relation avec le concept d'origine, à l'efficacité parfois contestable, voire dangereuse car pratiquée par des amateurs ou des autodidactes.

La psychogénéalogie clinique est à la fois un art et une science, il faut longtemps pour l'apprendre, travaille d'abord sous contrôle et toujours compléter son savoir.
Il est difficile d'apprendre à tout voir et tout entendre avec le troisième oeil, la troisième oreille et le sixième sens, voir le septième.
Il est aussi difficile d'apprendre à se taire et à ne pas faire d'interprétation sauvages, mais par contre d'intervenir, parfois rapidement, à bon escient.

Anne a peu d'élèves formés dans peu de villes et peu de pays. Elle reçoit directement à Paris, et parfois pendant les vacances en Haute-Savoie (France). Quelques élèves biens formés devenus collègues, en particulier : Colette Esmenjaud (Grenoble), Barbara Couvert (Normandie), Evelyne Bissone Jeufroy (Paris, Bueños Aires), Hans Georg Fahrner (La Trinité aux Antilles, bientôt Strasbourg), Armelle Thomas-Benesse Paris), Eric Stern (Suisse), Monica Zuretti (Argentine (BA) et Italie), René Marineau, (Québec), Manuela Maciel (Lisbonne), Eva Fahlstrom-Stronberg (Uppsala, Stockholm), Pirko Hurme (Helsinki) Kate Tauvon (Stockholm)...

Psychogénéalogie, le livre

"Psychogénéalogie. Guérir les blessures familiales et se retrouver soi", Paris, Payot, 24 octobre 2007.
Livre sur le transgénérationnel, les secrets de famille et le fatras familial à gérer.

 

Ateliers thématiques, débroussaillage, histoire et traumatismes familiaux

Nous abordons les secrets de famille, les non-dits, le "syndrome d'anniversaire", les répétitions familiales agréables ou tragiques, les "loyautés invisibles", le niveau d'études, le niveau économique, les alliances, ruptures, déracinements, les transmissions familiales, dans un travail fait avec un thérapeute clinicien (médecin , psychologue ou psychanalyste, parfois un spécialiste de la "sociologie clinique", une "infirmière clinicienne", spécialement formés...) ou un thérapeute familial, analytique ou systémique, ou formé à la transmission trangénérationelle.

La transmission familiale est souvent consciente, claire, parlée : liens intergénérationnels. Elle est trop souvent involontaire, inconsciente, biaisée, cachée, tuée, déformée et liée au secret, aux non dits. (liens non élaborés transgénérationnels).

La famille choisit souvent de garder le secret sur des événements tragiques ou difficiles : "C'est pour ton bien"; le secret de la 1ère génération est ignoré de la 2ème génération, qu'il met un peu mal à l'aise : c'est enfoui comme dans une "crypte" et devient comme un "fantôme" ; hantise, quête, souffrance, cauchemars, maladies graves, accidents d'anniversaires... Le secret se manifeste indirectement à la 3ème génération et souvent pendant plus d'un siècle, en liens transgénérationnels...
"Les loyautés familiales invisibles" se traitent par la "parole vraie" (comme dit Françoise Dolto) et par la psychothérapie liée à la psycho-histoire familiale et à ses faits réels ou imaginaires et par des actions symboliques réparatrices, qui permettent de finir les "taches inachevées" (deuil en particulier) de clore les "Gestalt" et donc d'arrêter les répétitions douloureuses ou nocives.
 

Outil préférentiel de la psychogénéalogie clinique, le génosociogramme ou "géno". Travail individuel ou groupes "geno".

On recherche son histoire de vie personnelle et familiale, psychogénéalogique. Il est souvent intéressant de travailler longuement une seule fois en mini-groupe de deux à trois personnes inconnues, sur deux à trois jours consécutifs, car la mémoire des uns ouvre souvent des pans de mémoire chez les autres.

Références :
"Aïe mes aïeux" (Paris, DDB, 2003), Freud, Groddeck, Foulkes, Moreno, Bateson, Françoise Dolto, Larousse : Chronologie du 20ème siècle, Chronologie de la France, Histoire des relations franco-allemandes sur un siècle.

Pour la démarche de recherches de données utile, s'exercer avec la lecture de quelques bons romans policiers : Agatha Cristie, Hercule Poirot, le commissaire Maigret et  Sherlock Holmes.
Pour Sherlock Holmes, essayons de comprendre les secrets de ses succès liés à sa vaste culture du signifiant, son sens aigu de l'observation et du détail parlant, sa méfiance de l'évidence, et son approche scientifique et parfois juridique. Rappelons aussi ses connaissances encyclopédiques diversifiées parfois par hasard parfois de façon méthodiques, comme par exemple pour les traces de pneus et les cendres de cigares ou de cigarettes, les poisons... Nous dirions aujourd'hui qu'il avait un petit coté marginal soixante-huitard, un sens aigu du quotidien, et s'il vivait à notre époque, nous ajouterions que l'histoire des guerres et des conflits lui aurait été utile.
Patrick Avrane (2005) Sherlock Holmes & Cie : Détectives freudiens , Paris Audibert.

Pour vous aider dans vos recherches généalogiques, consultez les chambres de notaires, les associations départementales de généalogie, les associations de défense des enfants nés sous x. Le gouvernement a aussi publié en 1989 la liste des guillotinés de la révolution. Au Canada, ne manquez pas l'institut Généalogique Drouin. Voyez aussi les autres références dans les annexes de "Aïe , mes aïeux".

Sur internet, vous pouvez aussi consulter le site du ministère de la défense en France, et probablement aussi dans d'autres pays, de nombreux site de généalogie comme FamilySearch et GeneaNet.

  • SGA - mémoire des hommes, site destiné à mettre à la disposition du public des bases de données réalisées à partir de la numérisation et de l'indexation de fiches biographiques conservées par le ministère de la défense. Combattants et morts pour la France des différentes guerres.
  • FamilySearch Internet Genealogy Service, un des plus grands site de recherche généalogique entretenu par des membres de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (Mormons).
  • GeneaNet - Découvrez la généalogie et l'histoire de votre famille, pour donner accès à toutes les données généalogiques existantes dans le monde, accessibles ou non sur Internet, gratuites ou payantes afin de rendre la pratique de la généalogie accessible à tous.
 

Populaires


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /www/anneschutzenberger.com/modules/mod_mostread/helper.php on line 75